Le respect de votre vie privée est notre priorité

« Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, proposer des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. Si vous souhaitez modifier vos paramètres de cookies, veuillez consulter les sections « De quels droits disposez-vous pour la protection de vos données personnelles ? » et « Comment paramétrer les cookies ? » de nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com. Sinon, si vous acceptez notre utilisation des cookies, veuillez continuer à utiliser notre site Web. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com.

La pose d’une fenêtre en rénovation

Les différentes techniques de pose en rénovation

Vous souhaitez effectuer un changement de fenêtres dans votre logement ? Sachez que deux solutions s’offrent à vous. Choisissez celle qui vous correspond le mieux !

> Rénovation partielle

Cette technique vous permet de ne changer que l’ouvrant de la fenêtre, avec le vitrage.
Les professionnels parlent aussi de rénovation sur « dormant existant ». Un dormant spécifique de rénovation sera placé sur l’ancien dormant.

> Rénovation totale

Elle consiste à remplacer la totalité de la fenêtre, ouvrant et dormant compris. Les professionnels parlent aussi de « dépose totale ».

> Conseils pour bien choisir la technique de rénovation

  • Définissez bien vos besoins pour choisir le double vitrage adapté. Selon l’emplacement de la fenêtre, en plus de l’isolation thermique renforcée, un vitrage de contrôle solaire ou un vitrage phonique peut être nécessaire. Vous pouvez aussi gagner en confort avec un vitrage « à facilité de nettoyage », augmenter la sécurité ou encore choisir un vitrage de décoration particulière.
  • Pour une rénovation partielle, il est important de vérifier que le dormant est en bon état, pour être certain de ne pas avoir à le changer. Un dormant endommagé n’est plus suffisamment étanche ; il laisse passer l’humidité, le froid et le bruit. Si c’est le cas, il est essentiel de le changer et de prévoir une rénovation totale, afin de garantir l’efficacité de vos travaux de rénovation.

> Si vous ne souhaitez changer que le vitrage, en conservant l’ancienne fenêtre

On ne parle plus ici de rénovation mais de remplacement uniquement la vitre dans la fenêtre. Il faut que le châssis de la fenêtre soit en bon état et qu’il ait des performances correctes en isolation et en étanchéité à l’air et au bruit. Il faut vérifier que l’ouvrant est compatible avec le nouveau vitrage que vous avez choisi. Parfois, la profondeur du châssis n’est pas suffisante pour accueillir du double vitrage. Il faut donc passer sur une rénovation partielle ou totale de la fenêtre.