Le respect de votre vie privée est notre priorité

« Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, proposer des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. Si vous souhaitez modifier vos paramètres de cookies, veuillez consulter les sections « De quels droits disposez-vous pour la protection de vos données personnelles ? » et « Comment paramétrer les cookies ? » de nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com. Sinon, si vous acceptez notre utilisation des cookies, veuillez continuer à utiliser notre site Web. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com.

Simple, double ou triple vitrage pour ma fenêtre ?

Le simple vitrage, s’il semble économique au premier abord, se révèle en réalité coûteux à long terme, car il ne permet pas une isolation de bonne qualité. Les anciens logements ainsi équipés doivent compenser avec une consommation plus importante en chauffage.
Il en est de même des premières générations de doubles vitrages (années 1980 ou avant) qui n’ont pas du tout les performances d’isolation des doubles vitrages actuels.

Aujourd’hui, c’est donc le double vitrage à isolation thermique renforcée (ITR) qui est devenu la norme pour une isolation de bonne qualité. Il est trois fois plus performant que les anciens doubles vitrages et six fois plus que le simple vitrage.

Le « must » en matière d’isolation serait le triple vitrage à isolation thermique renforcée, cinq fois plus efficace que les anciens doubles vitrages. Cette solution est surtout utile pour des pièces très exposées aux conditions de froid très rudes. A noter qu’aujourd’hui, les innovations technologiques proposées dans le double vitrage permettent de se rapprocher de ces performances tout en conservant les avantages d’une fenêtre moins encombrante et moins lourde (voir le nouveau double vitrage SGG PLANITHERM DUAL 1.0 dont un des verres possède deux couches thermiques spéciales).