Le respect de votre vie privée est notre priorité

« Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, proposer des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. Si vous souhaitez modifier vos paramètres de cookies, veuillez consulter les sections « De quels droits disposez-vous pour la protection de vos données personnelles ? » et « Comment paramétrer les cookies ? » de nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com. Sinon, si vous acceptez notre utilisation des cookies, veuillez continuer à utiliser notre site Web. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com.

L’éco-prêt à taux zéro : une facilité de financement

Eco-prêt pour la rénovation de votre fenêtre à taux zéro (éco PTZ)

Accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le louent, l’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation, ce prêt pour la rénovation de votre fenêtre vous permet de réaliser vos travaux. Il peut être associé au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), le prêt pour la rénovation de votre fenêtre (ou éco PTZ) vous permet à l’aide de professionnels d’améliorer l’isolation de vos fenêtres grâce au financement total de vos travaux de rénovation. La rénovation énergétique n’est pas forcément accessible pour tous les ménages, c’est pour cela que le prêt pour la rénovation de vos fenêtres a été crée, c’est l’une des aides financières avec le crédit CITE les plus intéressantes pour financer vos travaux. 

Focus sur le prêt pour la rénovation de vos fenêtres :

 

L’article 184 de la loi de finances pour 2019

proroge l’éco-PTZ jusqu’en 2021 tout en modifiant ses conditions d’applications au 1er juillet 2019

pour le renforcer et le rendre plus simple. Il s’agit notamment de supprimer la condition de bouquet de travaux dès le 1er mars 2019. Auparavant pour être éligibles à l’éco-PTZ, les travaux devaient porter sur 2 des 6 opérations éligibles. La réalisation d’une seule de ces opérations permet désormais d’être éligible.

Les travaux qui ouvrent droit à l’éco-prêt doivent :

      • Première option : réaliser un bouquet de travaux (jusqu’au 1er mars 2019) Les matériaux et équipements fournis doivent être posés par un professionnel et sont soumis à certaines conditions techniques (performances thermiques, démarches qualité etc.).
  • Travaux d’isolation thermique performants des parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur,
  • Travaux d’isolation thermique performants des toitures,
  • Travaux d’isolation thermique performants des murs donnant sur l’extérieur,
  • Travaux d’installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d’eau chaude sanitaire performants,
  • Travaux d’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable,
  • Travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Exemple de performance minimale pour une fenêtre :

    coefficient de transmission thermique (Uw) ≤ 1,8 W/m².K.
    • Deuxième option : permettre d’atteindre une « performance énergétique globale » minimale du logement, calculée par un bureau d’études thermiques ;
      Vous pouvez également bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro si vous faites réaliser des travaux permettant d’atteindre une consommation de :
  • ≤ 150 kWh/m² et par an si la consommation conventionnelle avant travaux est ≥ à 180 kWh/m² et par an ;
  • ≤ 80 kWh/m² et par an si la consommation conventionnelle avant travaux est < à 180 kWh/m² et par an.
      • Ces valeurs sont corrigées en fonction de la zone climatique et de l’altitude auxquelles est situé le logement.

 

    • Cette approche ne concerne que les bâtiments achevés après le 1er janvier 1948.