Le respect de votre vie privée est notre priorité

« Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, proposer des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. Si vous souhaitez modifier vos paramètres de cookies, veuillez consulter les sections « De quels droits disposez-vous pour la protection de vos données personnelles ? » et « Comment paramétrer les cookies ? » de nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com. Sinon, si vous acceptez notre utilisation des cookies, veuillez continuer à utiliser notre site Web. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales www.vitrage-fenetre.com.

Changement de vitrages ou de fenêtres ?

En cas de choc sur un vitrage, il arrive qu’on soit obligé de le remplacer. Ce peut être aussi l’occasion d’améliorer l’isolation thermique ou acoustique de son habitat.

Si le changement s’impose pour remplacer un vitrage cassé, la question se pose aussi pour améliorer les performances thermiques d’une fenêtre ou son isolation acoustique.
On distingue donc 2 cas de figure :
– Le remplacement d’un vitrage cassé à l’identique,
– Le remplacement du vitrage existant par un autre vitrage plus performant.

Remplacer le vitrage

Si on remplace la vitre à l’identique, il faut s’assurer que le châssis de fenêtre n’est pas trop abimé. Pour le reste, cela ne pose aucun problème de faisabilité technique car les dimensions du vitrage de remplacement sont identiques à celles du vitrage d’origine.
En revanche, le remplacement d’un ancien vitrage par un autre vitrage plus performant n’est possible que dans un nombre de cas beaucoup plus limité.

a – il faut d’abord vérifier que l’état général de la fenêtre se prête à la mise en place d’un vitrage plus performant. Si, par exemple le châssis est déformé ou n’est manifestement plus très étanche, il est inutile de tenter d’améliorer la performance thermique ou acoustique de la fenêtre !
Par ailleurs, il faut également s’assurer que la rigidité de l’ouvrant peut supporter le poids d’un vitrage éventuellement plus lourd.

b – Si l’on souhaite améliorer l’isolation phonique ou thermique, il est souvent nécessaire d’avoir recours à des verres plus épais qu’il faut pouvoir loger dans le cadre existant en adaptant la prise en feuillure. En général, seules les fenêtres en bois se prêtent à une modification :
– soit en creusant pour augmenter la profondeur de feuillure,
– soit en déplaçant les parcloses initialement à l’intérieur de la feuillure pour les placer en applique sur l’ouvrant.

Enfin, une autre solution consiste à installer un cadre en plastique ou en aluminium en fond de feuillure pour supporter le nouveau vitrage sans modification particulière. Malheureusement, cette solution qui nécessite peu d’intervention sur l’ouvrant, fait perdre inévitablement un peu de clair de jour.

Il faut savoir qu’en général, les menuiseries en aluminium ou PVC ne peuvent pas recevoir de vitrage plus épais que celui d’origine. En revanche, la mise en place d’un verre feuilleté de sécurité ou autonettoyant (SGG BIOCLEAN) ne modifie pas ou peu l’épaisseur du vitrage et peut donc s’envisager dans un plus grand nombre de cas.
L’ensemble des fenêtres bois, PVC et aluminium peuvent bénéficier de ces améliorations, si tant est qu’elles soient en bon état.

La procédure

Dans tous les cas de figure, il vaut mieux procéder de façon méthodique pour éviter les désagréments. Voici donc les étapes à suivre :

a – Demander un devis. La demande peut être adressée, par exemple, au réseau de transformateur verrier de Saint-Gobain « Verre Solutions »www.verre-solutions.com qui comporte une quarantaine d’établissements sur le territoire français ou tout autre entreprise fabricant des vitrages : www.vitrage-fenetre.com/acheter/verre-saint-gobain/acheter-vitrage-saint-gobain/. Le prestataire choisi vous proposera de réaliser la prise de cotes ou vous laissera éventuellement procéder par vous-même, sous votre responsabilité.

b – Commander le nouveau vitrage qui, selon les cas, sera directement découpé par un vitrier (simple vitrage ou survitrage) ou fabriqué en usine pour tous les vitrages isolants.

c – Repose du nouveau vitrage dans son châssis. Le nouveau vitrage pourra être reposé directement à votre domicile ou en atelier si vous avez la possibilité de démonter l’ouvrant pour l’apporter sur place.

Prenez conseil chez un pro

Changer un vitrage cassé, améliorer l’isolation thermique ou acoustique d’une fenêtre, installer un verre de sécurité, intégrer un contrôle solaire ou un traitement autonettoyant, toutes ces interventions constituent autant d’occasions de réparer ou d’améliorer une fenêtre existante. Si les possibilités sont nombreuses cette opération n’est pas toujours réalisable. Le professionnel que vous aurez contacté saura, lui, vous conseiller sur la meilleure solution de remplacement de vitrage ou de fenêtre.

DECOUVREZ AUSSI :

bloc-isolation

>Pourquoi isoler les fenêtres ?

bloc-entretien

>Pourquoi simplifier l’entretien ?

bloc-securite

>Les verres feuilletés de sécurité, comment ça marche ?