Deux nouvelles primes d’éco-rénovation

Deux nouvelles primes exceptionnelles de 1350 € et 3000 €

Pour soutenir la réalisation de vos travaux d’éco-rénovation, l’Etat vous propose, selon votre situation, deux nouvelles aides exceptionnelles :

  • une prime de 1350 € pour les ménages aux revenus moyens (exemple pour un ménage de 2 personnes : revenu fiscal ≤ 35 000 € et 7 000 à 7 500 € sup. par personne à charge),
  • ou une prime de 3000 € pour les plus modestes (exemple pour un ménage de 2 personnes : revenu fiscal ≤ 25 000 € et 5000 € sup. par personne à charge ou ≤ 35 000 € en ile de France et 7000 € sup. par personne à charge).

La prime peut être cumulée uniquement avec le crédit d’impôt développement durable et l’éco-prêt à taux zéro.
Les matériaux et équipements fournis doivent être posés par un professionnel et sont soumis à certaines conditions techniques (performances thermiques, démarches qualité etc.).

Exemple : performances minimales pour une fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant : coefficient de transmission thermique (Uw) ≤ 1,3 W/m².K et facteur de transmission solaire (Sw) ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36

Les travaux concernés par la prime de 1350 €

Pour bénéficier de la prime les travaux doivent concerner des travaux dans au moins deux types de catégories dans la liste suivante :

  • Travaux d’isolation thermique de la moitié au moins des parois vitrées donnant sur l’extérieur ;
  • Travaux d’isolation thermique de la totalité de la toiture ;
  • Travaux d’isolation thermique de la moitié au moins des murs donnant sur l’extérieur ;
  • Travaux d’installation de chaudières à condensation, de chaudières à micro-cogénération gaz ou de pompes à chaleur autres que air/air ;
  • Travaux d’installation de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses ;
  • Travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Les travaux concernés par la prime de 3000€

  • Les travaux doivent garantir une amélioration de la performance énergétique du logement d’au moins 25 % : un spécialiste vous accompagnera tout au long de votre projet. Il effectuera pour vous le diagnostic de votre logement ainsi que son évaluation énergétique. Sur cette base, il vous proposera les travaux les plus adaptés.
  • Les travaux ne doivent pas être avoir commencé avant le dépôt de votre dossier. Ils devront être intégralement réalisés par des professionnels du bâtiment.